Bienvenue sur le site de l' Institut de Biotechnologies Jacques Boy
Free DNA Fetal Kit<sup>®</sup> RhD


Le « Free DNA Fetal Kit® RhD » est utilisé pour déterminer le génotype fœtal RHD
dans le sang maternel de femmes enceintes RhD négatif.





L’ADN fœtal libre circulant (cffDNA) dans le plasma de la femme enceinte peut apparaître dès la 7ème semaine de grossesse. Il existe cependant une grande variabilité individuelle quant au début et à la quantité de la sécrétion de cet ADN : 3,3 à 69,4 geq/ml pour le premier trimestre, 76,9 à 769 geq/ml pour le troisième trimestre de grossesse (Lo et Al., 1998).

La faible concentration d’ADN fœtal libre circulant dans le plasma maternel impose l’utilisation d’une méthode d’extraction à fort rendement. Dans le cadre de la validation technique CE  de notre kit, sa sensibilité a été étudiée en utilisant une technique d’extraction manuelle (colonne Qiagen), et évaluée entre 50 et 100 geq/ml.

Toutes les étapes préanalytiques doivent être parfaitement maîtrisées conformément aux instructions d’utilisation. Dès lors que l’identification et la traçabilité des échantillons biologiques sont assurées, la sensibilité du test réalisé avec notre kit est de 100% sur un échantillon de plasma maternel prélevé après la 18ème semaine de grossesse.

Une évaluation clinique,  incluant 120 échantillons issus d’une plasmathèque documentée  provenant de sang prélevé sur des femmes enceintes de phénotype RhD négatif (CHI Poissy St Germain – France – étude rétrospective),  a été réalisée en utilisant le kit Free DNA Fetal Kit® RhD (exons 5, 7 and 10). Cinq de ces patientes étaient porteuses d’un gène RHD silencieux. La répartition des âges gestationnels était la suivante : 12-18 g.w. (27.5%), 19-26 g.w. (53.3%) and 27-35 g.w. (19.2%). Chacun des résultats  a été rapproché du phénotype RhD du nouveau né correspondant, la corrélation obtenue est de 100%. Aucun résultat faussement négatif, défini par l’absence d’amplification des trois exons 5, 7 et 10 du gène RHD, n’a été relevé pour les nouveau-nés de phénotype RhD positif. 

Une autre évaluation portant sur l’analyse de 28 échantillons plasmatiques provenant de sang prélevé sur des femmes enceintes de phénotype RhD négatif (CHI Poissy St Germain – France – étude rétrospective)  a été réalisée en utilisant le kit Free DNA Fetal Kit® RhD (exons 5, 7 and 10) avec le DX Real System BioRad.  Deux de ces patientes étaient porteuses d’un gène RHD silencieux (16 and 19 g.w.). La répartition des âges gestationnels était la suivante : 12-18 g.w. (50%), 19-26 g.w. (50%) and 27-35 g.w. (0%). Aucun résultat faussement négatif, défini par l’absence d’amplification des trois exons 5, 7 et 10 du gène RHD, n’a été relevé pour les nouveau-nés de phénotype RhD positif. 

Des méthodes d’extraction automatisées ont été évaluées :

  • MagNapure Compact (Roche) : volume plasma 1000µl – volume élution 70µl
  • EasyMag (Biomérieux) : volume plasma 1000µl – volume élution 70µl
En conclusion, il est prouvé que le dispositif médical de diagnostic in-vitro « Free DNA Fetal Kit® RhD », qui répond aux exigences de la directive CE/98/79, vous permet de réaliser des tests robustes, spécifiques et sensibles pour la détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel.

 

Depuis 2009, le kit est régulièrement utilisé en France et n’a jamais été pris en défaut



CE IVD